Accueil Non classé Pas prévu, 2ème épisode

Pas prévu, 2ème épisode

4
0
142
EC98B8DB-18E5-47D4-8A9C-9127251267DD

et peut-être pas le dernier!!!

Donc après notre court séjour à Valpo, très intéressant mais suffisant et notre retour à Santiago, nous nous sommes levés le lendemain à l’aube pour prendre le bus de 6h20 pour Puerto Varas.
Nous avions expérimenté le foutoir de l’aéroport à 3 reprises, la gare routière de Santiago mérite largement une place sur le podium.
D’abord arriver au bon terminal, ensuite essayer de comprendre à quel endroit trouver le bus qui n’est pas encore arrivé ensuite consulter un tableau des départs qui n’indique pas le notre y compris après l’heure prévue, se renseigner à un touriste américain ….qui cherchait justement à se renseigner auprès de nous. Bref après un également bref mais intense moment de désarroi, miracolo, notre bus arrive.
Nous avions pensé réserver un rapide direct jusqu’à Puerto Varas, en fait arrêt partout, au moins 30 pendant les 14h de voyage. Enfin bien arrivé vers 21h30 .
Puerto Varas, charmante petite bourgade au bord d’un lac, et bingo, petite Hostal de 4 chambres juste à côté de l’unique boite de nuit. Merci Quies
Mais la mauvaise surprise est arrivée le lendemain quand nous avons pris possession de notre camper. Le loueur nous annonce que  La carretterra australe est coupée à cause d’un éboulement depuis plusieurs mois… (une cinquantaine de morts quand même) et cette portion de route est remplacée par un bateau mais qui est bien sûr réservé bien à l’avance par les chiliens qui eux sont au courant..
Donc au mieux 2 jours de retard.
607EFFBB-2642-4862-89D5-88A073DB6F23
Premier jours avec le camper
Ça paraît sympa comme ça, mais il faut un minimum d’organisatIon. Et l’organisation ça s’apprend. Premier jour je sors tout puis je range, et il manque quelque chose et je resort le sac et je trouve pas et je m’enerve, etc
Au bout de 3 jours on commence à gérer
La nuit ça donne ça:
EACB6144-4011-45ED-B798-DDEA31A65AC1

Et le matin quand il fait 8ºC ça donne ça:

646047FC-DC3B-4632-BFF2-5235C73E78ADVous avez noté, toujours avec le sourire!

C’est vrai que cette tente est un vrai nid à courant d’air et , en pleine nuit nous avons du sortir les couvertures de survie pour nous isoler du froid.

Mais cessons de nous apitoyer sur nos petites misères, la carreterra ou ruta7,, c’est mieux (pire) que  nous ne pensions! Mieux encore plus sauvage et nature, pire avec plus de pistes et moins de camping et d’equipeme touristiques en général.

D’abord beaucoup de touristes en sortant de Puerto  Varas pour aller aux chutes de Petrohue, belle route, pas mal de circulation. Puis une dizaine de kms avant d’arriver piste.. et ça roule avec des gros 4×4 et nous au milieu avec notre petit Suzuki. Bon c’est le week end et le temps est splendide.

Mais de la piste nous n’en avons pas fini, on va en manger!

0C15E455-E83E-4E29-B627-1BD0C6A5488272482E82-BAB5-4C6E-BF56-C8801A23D3D0

 

Les rapides de Petrohuè

Mais après  ce samedi ensoleillé il nous faut trouver un endroit où dormir et nous reprenons la route (la piste quoi) pour rejoindre le petit village de Cochamó dans lequel et grâce à notre super appli nous avons repérer un camping avec douche et toilettes.

Et nous arrivons chez un charmant jeune couple qui met son pré derrière sa maison à disposition de quelques campeurs, genre 20/25ans Max. Un truc cool quoi, tout comme les installation, super cool elles!

 

 

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lapetitebaroude
Charger d'autres écrits dans Non classé

4 Commentaires

  1. Bernadette

    24 janvier 2018 à 22 h 39 min

    Bon courage les amis ! Je préfère mon lit et un bon édredon à votre tente volante …!
    Les paysages semblent magnifiques par contre et les habitants sympas . Nous vous souhaitons de belles découvertes .

    Répondre

    • lapetitebaroude

      26 janvier 2018 à 1 h 36 min

      C’est vrai qu’il y a des soirs où on regrette notre lit… mais la nature est ici tellement belle et si sauvage que ça vaut le coup. Quand on a marre de camper on se trouve un hôtel!!! Besos chilenos

      Répondre

  2. Yellowpills

    25 janvier 2018 à 12 h 09 min

    Malgré tous les déboires, de tels paysages valent tous les détours!!

    https://yellowpills.blogspot.fr

    Répondre

  3. martine Bermand

    26 janvier 2018 à 11 h 47 min

    De vrais baroudeurs vous êtes chanceux de vivre cette expérience,suis vraiment pas une aventurière ou alors faudrait que je sois en amour comme vous, pour profiter de ces moments inoubliables.
    Profitez et soyez prudents.
    A bientot des news

    Répondre

Répondre à Bernadette Annuler la réponse.

Consulter aussi

27 janvier, ça continue…

             C’est parti pour 7 h de bateau, nous allons pouvoir vous parler du Chili…