Accueil Non classé 30 janvier, circulez y a rien à voir

30 janvier, circulez y a rien à voir

3
0
258
14AD55A3-9B87-44A4-BBDD-E61333122D1C

Et c’est  ce qu’on a fait!

Le Chili restant le Chili, et comme vous avez pu le voir sur la photo, l’inattendu n’est jamais loin, en l’occurrence ce charmant et très attachant mouton qui s’est pris d’amitié pour nous et aurait bien investit le lit si nous l’avions laisse faire! Chez nous les moutons c’est sous les lits!!!
14EAD2FB-B0E8-4BC3-B3AA-D3B3F0356F8A      43E23A7C-838F-4328-AF66-0A8B25FD9F60
F7A14580-FBC6-404F-B9F9-0E66E9B075B7      A4F1EE4A-2457-42AB-9F64-6CEA2F3BD528
Départ de ce petit nid douillet après une bonne nuit sous la couette alors que le vent soufflait et qu’il avait plu une bonne partie de la nuit. C’est reparti pour 80 km de piste “ripio” pour rejoindre la frontière avec l’Argentine. La route est magnifique même si le soleil joue à cache cache avec les nuages, ce qui nous permet de voir un superbe arc en ciel sur le lac. L’eau du lac est bien moins turquoise qu’hier mais c’est toujours aussi beau!
En route un bruit anormal dans la suspension nous fait craindre la panne. Vivement la fin de cette piste  que nous abordons maintenant avec circonspection.
556E9C93-7A32-4DDD-8178-24C798FEC707       5717D987-5CF4-4391-A872-8B63E6E04EA2
On passe néanmoins la frontière sans problème, youpi un joli ruban d’asphalte se déroule devant nous. On se dit qu’on va bien avancer mais … c’est sans compter avec le vent, c’est que ça souffle par ici et pas de chance on l’a dans le nez, on peine à 60 km heure dans les côtes… et quand il est de travers c’est pire.
Il faut que l’on retire de l’argent car on n’a que de l’argent chilien. Mince on a oublié de regarder le cours du pesos argentin, aucune idée de ce dont on a besoin. On y va au pif et retirons 200 pesos. Message de notre banque on a retiré l’équivalent de 13€. On va pas aller loin!! Bon on y retourne et c’est parti pour quelques heures de route monotone. La pampa argentine c’est vraiment pas terrible vivement les glaciers.
Des lignes droites de plusieurs dizaines de kms, pas un arbre, et ce vent qui nous secoue
1B770A74-5A7A-414E-B49E-E9DEA04A3AA8       557A1F81-14D5-441F-9943-FC64599F35F2
05FE60B8-09E1-46D7-9327-8F6D546C26E5        A7643356-22AF-4B1A-BBBB-1624F105EA91
74FAB253-E71C-40DA-934C-8968959D0862        9A23CF4D-9E18-41F2-8010-4683CA7A7AF1
Bilan de la journée: 30 kms de piste, 400 kms de route mais on a bien avancé.
Inimaginable de déployer latente par ce vent, donc petit hôtel à Gobernador Gregores, seule agglomération sur la ruta40 entre Péritonite Moreno et Très Lagos.
  • B93B0769-16EB-4508-AB32-357073779842

    Retour au pays (bis)

    Contents de rentrer. Après six semaines à trainer nos sac il devient urgent de les aérer u…
  • 14C9EB0E-811F-41D4-98CA-5D19F94E1872

    Retour au pays

  • F06EF17A-E7D7-4850-A2FC-1BBA8ACDE3FE

    20 Fevrier, Igassu ou Igazu??

      D’accord avec Mme Roosevelt, les chutes du Niagara font piètre figure comparées aux…
Charger d'autres articles liés
  • B93B0769-16EB-4508-AB32-357073779842

    Retour au pays (bis)

    Contents de rentrer. Après six semaines à trainer nos sac il devient urgent de les aérer u…
  • 14C9EB0E-811F-41D4-98CA-5D19F94E1872

    Retour au pays

  • F06EF17A-E7D7-4850-A2FC-1BBA8ACDE3FE

    20 Fevrier, Igassu ou Igazu??

      D’accord avec Mme Roosevelt, les chutes du Niagara font piètre figure comparées aux…
Charger d'autres écrits par lapetitebaroude
  • B93B0769-16EB-4508-AB32-357073779842

    Retour au pays (bis)

    Contents de rentrer. Après six semaines à trainer nos sac il devient urgent de les aérer u…
  • 14C9EB0E-811F-41D4-98CA-5D19F94E1872

    Retour au pays

  • F06EF17A-E7D7-4850-A2FC-1BBA8ACDE3FE

    20 Fevrier, Igassu ou Igazu??

      D’accord avec Mme Roosevelt, les chutes du Niagara font piètre figure comparées aux…
Charger d'autres écrits dans Non classé

3 Commentaires

  1. Chris

    31 janvier 2018 à 23 h 49 min

    Et vous voilà maintenant au beau milieu de la pampa argentine ! Rappelez-vous de ne pas vous attarder à Tres Lagos plus de temps que nécessaire au remplissage de votre réservoir d’essence (si la station est approvisionnée) ! Puis laissez cette maudite bourgade derrière vous et poursuivez rapidement votre route sans vous retourner !

    P.S. : si le moindre pépin devait malgré tout survenir, demandez simplement « El Turco »… ;-)

    Répondre

    • lapetitebaroude

      1 février 2018 à 10 h 46 min

      Trop tard, c’est fait. Nous avons même piqué nique a Tres Lagos et refait le plein.
      Pas croisé El Turco….et pas eu besoin de lui!
      On ne comprend pas comment vous avez pu vous planter dans ce ripio qui est très dur?
      Bises

      Répondre

      • Chris

        4 février 2018 à 23 h 38 min

        Bon, c’est mieux de ne pas avoir eu besoin de El Turco !
        La magie de la pampa peut transformer une piste anodine en bourbier en seulement quelques heures de pluies !… Et inversement, une fois le soleil et le vent de retours, le bourbier redevient une piste anodine en l’espace d’une demi-journée…
        Alors si la magie fait qu’on est au bon endroit au bon moment, on peut avoir la chance de passer la nuit à se rouler dans la boue. C’est bon pour la peau !
        Bises

        Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Retour au pays