4 Fevrier

0
0
82

 

Nous quittons El Calafate sans regret. Notre camping en centre ville était bien placé et bien abrité du vent, mais nous avons eu droit toute la nuit au grand concert des chiens plus le road run des jeunes de la ville avec moteurs gonflés et échappements libres. Ligne de départ, devant le poste de police! Les touristes qui viennent voir le Perito Moreno et dépensent leur argent en ville auraient droit à un peu plus de respect. C’est quand même pas les lignes droites qui manquent en dehors de la ville!!!
Bref, pampa again, monotonie, pas de villages, quelques guanacos, et une voiture toutes les cinq minutes. On rame à 80/90kms heures avec le vent de face ou de côté. Prudence, hier nous nous sommes retrouvés complètement à gauche après une grosse rafale…
Sur la Ruta 40, quelques villes sont marquées, mais elles correspondent souvent à un croisement avec pratiquement aucune habitation, avec un peu de chance un poste à essence et un petit commerce. Quelques grosses estancias sont indiquées mais elles sont généralement en dehors de la route.
Nous avions prévu un arrêt à L’Esperanza, ville marquée sur la carte, en fait de ville, une pompe à essence, une cafétéria, et une roulotte avec des produits locaux.
De toute façon toute nourriture non industrielle est bannie au passage de la frontière.
Après 400 kms le paysage commence à changer, un peu de verdure apparaît et puis quelques arbres bien torturés par le vent.
8799FA7D-BA32-4802-964F-FC55E1F980B0      522C5FD7-A3F0-45F8-BE83-78F914150EBF
On nous avait dressé un tableau quasi apocalyptique des passages de frontière entre Argentine et Chili. Mais après quelques paperasseries pas toujours compréhensibles, passage  de frontière, finger in the noze, puis arrivée à Puerto Natales où nous retrouvons Charlotte, fille d’une amie de Toulouse, (coucou Agnes et Jean-Marie) qui vit ici depuis plus d’un an.
Mille mercis Charlotte, tu nous as fait passer une excellente soirée après une visite de la ville. Et merci aussi à Hannibal, son coloc qui nous a initié au maté du matin.
La soirée s’est passée dans sa typique petite maison en bois sur les hauteurs de Natales où elle cultive ses légumes dans une serre aménagée sur son terrain.
Comme il se doit barbecue avec une bonne pièce de bœuf, champignons du jardin et pommes de terre de l’île de Chiloe.
Nous avons pu approfondir notre connaissance des vins chiliens après une étude comparative poussée qu’avait précédé un Pisco aux fruits de Calafate. Nous conseillons!
Charlotte nous a proposé de déplier notre tente dans son jardin ou de dormir sur un matelas dans son salon. Très brève concertation, ce sera salon…
6D9B8BEB-A39B-4FAA-8BB3-49F883D246D4       A9AC41ED-1AD8-43C6-B673-5AB57C62559E
42CC4EE2-5532-4504-878B-53BDDDEABD2A        C75B404A-60D1-4DB9-B351-080D5BFF6348
Ce matin réveil à l’aube et re bateau, ( ça nous manquait) pour aller voir les glacier Balmaceda et Serrano dans le fjord de Esperanza, suivi d’un whisky avec glaçons du glacier et déjeuner dans une estancia. C’est vrai que, à certains moments, c’est dur…
8DA95AC9-777F-4CC4-96E8-74E4BD8837A3         69CA1B71-6B06-4A2D-A471-D8B984972447
C894C272-1111-46D1-8132-8D3C880B5C6B     EC59A8BF-E21F-400F-AD9E-1E353F131067
A765D83E-DD4A-4D0C-86CE-4A5FDB5ABFC7         8B2D4859-1B64-4E46-926B-C2A4599431C6
Hier dimanche, nous avions programmé le splendide parc national Torres del Paine. Mais il y a des jours où on a pas la baraka‘
D’une part la météo, bonne le matin, s’est dégradée dans l’apres midi, avec nuages de plus en plus noirs et bien sûr, vent forcissant.
Et puis, à croire que la piste nous manquait, nous nous sommes trompés à un embranchement et avons fait 40 kms de ripio pour arriver dans un cul de sac! Deux heures de perdues.
A89466F3-D122-4371-988D-FF0CFD695CB7Relativisons, pour certains çà a été pire
 Donc notre projet de dormir dans le parc est tombé a l’eau et nous sommes  revenus sur Puerto Natales. Si nous avions tenté de déplier notre tente avec ce vent je crois qu’elle serait arrivée à Natales avant nous.
D4CB4DBF-D8CC-4C9B-8A45-BF485CC90612      BA72A8FB-6D9B-4C50-A361-9C2FC05D9264
12489C61-41E1-499A-B80B-1467C7AB19F4       2D045A1D-E062-406E-B106-66E16762CD86
F07BF064-DB11-4680-B0DD-C2D70911C931    12F42845-A3F4-4F64-A9CB-90CFA616728E
1B0CACE0-9F25-4281-A99F-8F7DDC8CFDD2    3E5E1C36-3231-4506-BFBC-A2D5EB845537
Demain Ruta del Fin del Mundo, direction Punta Arenas, capitale de la Patagonie australe et derniere etape vers le sud.
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lapetitebaroude
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dimanche 7 janvier

Pouah! Temps de m…Vent, pluie, froid, tout ce qu’il faut pour donner envie d&r…